Alain Schroeder primé

ALAIN SCHROEDER, LAUREAT DU CONCOURS DE PHOTOJOURNALISME FIPCOM

Notre collègue a signé un reportage captivant au coeur d’un gymnase indien d’une autre époque, à la découverte du Kushti. Un photo-reportage récompensé dans une compétition internationale.

 

Le FIPCOM (Fujaïrah International Photojournalism Competition), en partenariat avec l’Agence France-Presse, lançait cette année la seconde édition de son concours de photojournalisme. Une édition qui attiré plus de 300 participants du monde entier, répartis entre cinq catégories: actualité, environnement, économie, reportage et sport.

C’est dans cette dernière que s’est illustré notre collègue Alain Schroeder, l’un des fondateurs de l’agence Reporters, avec son travail sur le Kushti. Une forme de lutte qui se pratique dans une fosse de terre mélangée à du beurre clarifié (ghee), opposant des adversaires revêtus d’un simple pagne, le corps recouvert de terre (dont la teinte varie selon les régions).

Puisant ses racines en Perse, plus qu’un sport, le Kushti est une véritable tradition et un art de vivre qui se perpétuent depuis des siècles. Obéissant à des règles très strictes -l’alcool, la cigarette et le sexe sont interdits, l’alimentation est minutieusement contrôlée… – ses adeptes tendent à mener une vie exemplaire doublée d’une existence spartiate.

De moins en moins prisé, ce sport se pratique toutefois encore dans plusieurs régions d’Asie: Iran, Afghanistan, Pakistan et… en Inde. C’est là, dans l’état du Maharashtra, que notre collègue a plongé son objectif, capturant au travers du quotidien de ces moines-lutteurs hors du temps, une autre facette méconnue de cette contrée pleine de mystères.

 

 

Kushti_India_0437

Les photos du portfolio (une vingtaine) seront montrées dans deux expositions, l’une, à Paris en septembre 2015, et la seconde à l’Emirat de Fujaïrah.

 

Comments are closed.