Roger Job récompensé!

L’année commence bien pour Roger Job, auréolé ce 6 janvier du Prix du journalisme de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dans la catégorie “Photo”, pour son travail effectué au sein de l’ORA, la cellule “Stupéfiants” de la police de Charleroi.

Une récompense amplement méritée, qui salue un travail de longue haleine, soutenu par le Fonds pour le journalisme. En collaboration avec le journaliste Frédéric Loore, notre collègue a passé cinq mois en immersion aux côtés de ceux qui traquent et combattent les dealers au quotidien dans la capitale du Pays noir.

Une enquête au coeur d’une réalité inquiétante, que nous vous avions présenté ici au moment de sa parution dans Paris Match.

50 days with Charleroi Narcotics Police.

Pour Roger, homme de défis et de passions, ce prix récompense le journalisme de long terme, “celui qui est intelligible et donne à comprendre le monde.”

Un mode de reportage qu’il n’est pas toujours aisé de pratiquer. “Heureusement, en Belgique, il y a le fonds pour le journalisme de l’AJP (l’Association des Journalistes professionnels), qui facilite la réalisation de ces enquêtes, poursuit l’intéressé, avant de remercier l’association, mais aussi Paris Match, “qui publie nos reportages, sur 12 ou 24 pages, ce qui rend l’information désirable et utile.”

50 days with Charleroi Narcotics Police.

Les prix du journalisme ont été décernés ce mercredi 6 janvier. Cette année, étaient à l’honneur la photo et le journalisme audiovisuel. Dans cette seconde catégorie, c’est le reportage Nos fringues auront-elles notre peau? de Sylvie Duquesnoy et Guillaume Wolner (diffusé dans Questions à la une), qui a été salué.

Toutes nos félicitations à tous!

 

Retrouvez d’autres sujets consacrés à notre photographe:

Roger Job parle de sa passion

Special, un hommage aux ambassadeurs des Special Olympics Games

Marque ou crève, une plongée dans l’envers du ballon rond

Comments are closed.