Un hacker chez Reporters?

Une série d’illustrations ©Reporters consacrée au piratage a connu récemment une large diffusion dans les médias belges et étrangers. L’occasion de souligner une autre facette de notre travail et de faire plus ample connaissance avec l’un de nos confrères.

Collaboratrice fidèle de nombreux médias, Reporters a forgé sa réputation sur la réalisation de portraits, la couverture d’événements et de faits d’actualité. Mais aussi, sur la conception d’illustrations génériques. Une récente série, consacrée au piratage informatique, ne vous aura ainsi pas échappé : ces derniers mois, une vingtaine de quotidiens et de sites Web, belges et étrangers, y ont en effet trouvé leur bonheur – certains en faisant même leur Une – pour aborder ce thème.

Derrière ce projet (et devant !), un visage familier: François Pera, jeune touche-à-tout – photographe, technicien audio et vidéo, motion designer…- féru d’informatique.

Comment as-tu travaillé sur cette série ?

« On manquait d’illustrations récentes touchant au domaine informatique ; c‘est un domaine en mouvement perpétuel, où tout change très vite et où, par conséquent, le visuel vieillit lui aussi très vite. On voulait éviter le cliché du pirate pris de dos avec un sweat et la cagoule relevée sur la tête, assis devant un écran d’ordinateur. Généralement, ce que l’on voit sur l’écran n’a d’ailleurs rien à voir avec du piratage. Et ceux qui s’y connaissent le voient tout de suite. J’ai donc voulu ici miser sur le réalisme. Et j’ai vraiment lancé un piratage du réseau de Reporters pour réaliser cette série de photos. »

La série a depuis été publiée par une vingtaine de supports, papier et web…

« Oui, la preuve qu’il existait une réelle demande… à laquelle on a répondu. On ne s’attendait pas à une telle diffusion. Régulièrement, des copains publient sur mon mur Facebook l’une ou l’autre publication, qu’ils ont repérée dans la presse ou sur la Toile. Mais ça me fait quand même bizarre de voir ma tête en Une de journaux ! Pour la petite histoire, au départ, ce n’était pas moi qui devait figurer sur les photos, mais l’équipe trouvait que ce serait plus réaliste vu mon intérêt pour l’informatique et pour le hacking (sourires). »

Comments are closed.